OE vs marché secondaire - Le pneu fourni avec votre véhicule est-il toujours le meilleur pneu?

Scénario

Les pneus d'origine, ou pneus d'équipement d'origine, sont des pneus qui sont développés en coopération entre le véhicule et le fabricant de pneus pendant que le véhicule est en cours de développement, et se trouvent également être l'un des aspects les plus déroutants de l'achat de pneus.

En théorie, au moment de la mise sur le marché du véhicule, vous ne trouverez pas de meilleur pneu pour la voiture. Les programmes de pneus OE peuvent durer des années, avoir d'innombrables boucles, et les constructeurs automobiles peuvent avoir des objectifs très stricts pour des choses comme les performances sur sol sec et mouillé, RR, bruit, confort, réponse de la direction et temps au tour, etc. En gros, tout ce qu'un pneu fait, peut être réglé par le constructeur du véhicule.

Mais que se passe-t-il si vous achetez une voiture plusieurs années après son lancement, le pneu d'origine est-il toujours le pneu à avoir? C'est là que ça se complique. Une fois que le pneu OE est approuvé, il est verrouillé et ne peut pas être mis à jour, aucun changement. Cela signifie qu'au cours de sa vie, qui peut durer facilement 10 ans, la technologie de ce pneu restera la même.

Et s'il y avait une nouvelle version du pneu? Quel est le meilleur ajustement? C'est une question très courante reçue lors des revues de pneus, en particulier les conducteurs de voitures hautes performances telles que Porsche avec la cote N, BMW M avec la cote * Audi avec AO et Mercedes avec MO, pour n'en nommer que quelques-uns.

Alors pour le savoir, j'utilise un exemple très typique, la BMW M2 Competition. Cette voiture est équipée de l'étoile Michelin Pilot SuperSport, et bien que ce pneu ait été initialement publié en 2010, la version OE marquée par l'étoile montée sur la voiture a été lancée avec la voiture d'origine M2 en 2015, il s'agit donc maintenant d'un pneu de 6 ans.

Depuis la sortie de cette combinaison voiture et pneu, Michelin a remplacé le Pilot SuperSport par le Pilot Sport 4S. Alors que le Pilot Sport 4S a amélioré le Pilot SuperSport du marché secondaire dans presque tous les domaines, est-il également meilleur que l'étoile sur mesure marquée Pilot SuperSport sur la compétition M2?

Je ne connais pas vraiment la réponse. Heureusement, les spécialistes des tests britanniques de Hornby MIRA m'ont permis d'utiliser leurs excellents circuits de manipulation sur sol sec et humide pour le découvrir! J'ai un ensemble de Michelin Pilot SuperSport approuvé * et un ensemble de Michelin Pilot Sport 4S de rechange (non marqués d'une étoile), et nous ferons un freinage sur sol sec et humide, une conduite sur sol sec et humide et une conduite sur route réelle. pour savoir si le pneu le plus récent est meilleur que le pneu sur mesure!

Pendant que j'y suis, et parce que j'ai emprunté leur M2 Competition, j'ai décidé de répondre à une autre question sur laquelle je me demandais, à savoir comment le GTR3 se compare-t-il au Pilot SuperSport * que j'ai comparé dans les vidéos précédentes!

Route

PSS *

En tant que pneu d'origine, vous ne serez probablement pas surpris de savoir que l'étoile marquée PSS * est fantastique. La direction est rapide et directe, elle a un bon poids de direction et la force de direction s'accumule bien aux vitesses normales de la route. Au fur et à mesure que vous accélérez, vous commencez à remarquer un léger retard dans la direction que vous ne voudriez peut-être pas, mais l'équilibre reste toujours neutre avec un soupçon de sous-virage. Il est très très stable, il n'est pas bruyant offensivement bien qu'il bourdonne un peu sur certaines surfaces, et il a de bons niveaux de confort, bien que BMW soit un OE qui apprécie la haute performance ET le confort, c'est pourquoi vous ne verrez jamais un runflat sur un Voiture M.

Fonctionne très bien avec le M2, bien équilibré, très neutre avec un soupçon de sous-virage. Si je voulais quelque chose de plus, ce serait plus de détails sur l'essieu avant et peut-être un peu plus de direction directe à des vitesses plus élevées, mais c'est un très bon ensemble. Bon travail BMW et Michelin!

PS4S

Que diriez-vous du pneu de remplacement, le Pilot Sport 4S? Eh bien, il est légèrement plus silencieux que le SuperSport, mais le niveau de confort est bien plus élevé. On a l'impression d'avoir baissé l'amortissement, c'est tellement amélioré. La direction est un peu plus légère et vous aurez peut-être besoin d'un peu plus de verrouillage, mais vous vous sentirez très similaire à basse vitesse. À mesure que vous accélérez, vous obtenez un peu plus d'imprécision sur l'essieu avant, et peut-être un peu plus de sous-virage, mais les différences sont TRÈS petites. La traction semble être légèrement meilleure que le PSS, surtout lorsque le pneu est plus frais.

En dehors du PSS * et du PS4S, bien que les différences de maniabilité et d'adhérence soient faibles, les améliorations de confort signifient que pour la majorité des gens, le PS4S est le meilleur pneu, car l'augmentation du confort l'emporte sur la légère diminution de la direction directe. C'est un bon métier pour la plupart des gens sur la route, seuls les conducteurs les plus assidus pourront remarquer la différence de direction, et seulement à des vitesses qu'ils ne devraient vraiment pas faire sur la route. Il s'avère que Michelin sait ce qu'il fait et que la PS4S est une mise à niveau digne de la route.

GTR3

Quant à la GT3, à l'instar de la PSS, la direction est rapide et directe, ce qui est excellent à la vitesse de la route. En fait, je dirais que vous pouvez échanger les pneus et à des vitesses de route normales, vous ne remarquerez pas beaucoup subjectivement. Il a une sensation de darty, un peu plus que le PSS *, et accumule la force de direction d'une très belle manière linéaire, probablement le meilleur des trois pneus. En termes d'équilibre, à des vitesses de route plus lentes, le pneu avant a trop d'autorité, ce qui rend la voiture un peu nerveuse, idéalement pour la route, vous préférez avoir un peu de sous-virage dans la voiture, et lorsque vous accélérez et chargez le pneu plus vous obtenez un peu de vangsness supplémentaire de l'essieu avant que je n'avais pas remarqué avec les Michelins. Il ne tient pas non plus la traction en 1ère comme le fait le MPS4S, mais je suppose que ce composé aime la chaleur.

Le bruit est moyen, un peu bourru sur certaines surfaces, plus que les PSS * et 4S. Le confort est moyen aussi, un peu crash sur les grosses bosses mais pour un pneu route / piste rapide, il est étonnamment bien élevé sur route!

Manipulation à sec

PSS *

La manutention à sec sur piste est là où le PSS * devrait avoir l'avantage. Au départ, on se sent bien sur piste, une direction rapide, de bons niveaux d'adhérence, la voiture va là où vous le souhaitez. Mais au fur et à mesure que vous commencez à vraiment augmenter la vitesse, je trouve deux problèmes avec cela. Le premier est que le sous-virage commence à s'infiltrer, et bien que vous puissiez l'équilibrer sur l'accélérateur dans les virages à basse vitesse, dans les virages à grande vitesse, vous ne pouvez rien y faire. Deuxièmement, le pneu commence à être vraiment fidèle aux imperfections de la piste, donnant à la voiture une sensation de nervosité. Ce sont de très petits problèmes, mais néanmoins des problèmes. Le pneu semble presque trop rigide pour faire face aux bosses de la piste. Le sous-virage s'est aggravé au fil de la séance. MIRA est une surface à très haute adhérence et cuit les pneus. Heure finale, 72,1 secondes.

PS4S

Comme sur la route, la PS4S est légèrement plus lente à diriger, légèrement moins réactive, un peu plus flottante sur l'essieu avant, ce qui la rend légèrement moins précise, vous vous retrouvez donc à tourner plus d'une fois, mais une fois que vous avez tourné son méga méga grip. Semble plus haut que le PSS *, en particulier sur l'essieu avant.

Le point positif de cette sensation légèrement plus lente est que là où le SuperSport se sentait nerveux, la PS4S vous permet de garder le pied, en particulier dans les trucs à grande vitesse, ce qui est très amusant. Je suis sûr que tout ce qui donne au pneu un meilleur niveau de confort aide également sur la piste cahoteuse.

4S avait même l'impression d'avoir une meilleure résistance à la chaleur que le PSS *. J'aurais aimé que ce soit un peu plus rapide à piloter, mais c'était une super confiance en soi, une excellente partie avant et des niveaux d'adhérence fous.

Dans l'ensemble, j'ai préféré ce pneu au supersport car l'équilibre est meilleur, vous obtenez plus d'informations de l'essieu avant à la limite, mais pas avant. Si je choisissais un pneu pour la piste, je choisirais aussi la PS4S… ce qui est une surprise pour moi. J'ai vraiment apprécié ça. Le temps final était de 72,34, donc juste un quart de seconde plus lent.

GTR3

Le GTR3 légèrement plus axé sur la piste ramène à nouveau la direction plus lourde, et est plus direct, plus charnu, c'est ce que vous attendez d'un pneu de piste. C'est aussi plus stable que les supersports. Les niveaux d'adhérence sont vraiment élevés, la résistance à la chaleur est vraiment bonne, et c'est le seul pneu qui a accéléré sur les 4 tours. C'était aussi le pneu le plus rapide à l'essai, plus de deux secondes plus rapide que les deux Michelins.

C'est beaucoup de bien, mais il y a de mauvais. Le plus gros problème est l'essieu avant. Comme le SuperSport, le sous-virage commence à s'infiltrer, mais vous obtenez beaucoup moins d'informations. Au lieu de le ressentir à travers la roue, la première remarque que vous obtenez ce sous-virage est qu'il y a par vos fesses. Si Giti pouvait réparer le sous-virage sur l'essieu avant, ce serait tellement incroyable. Il convient également de noter la large rainure dans la nervure centrale, qui pourrait bien être la cause du vague retour à la limite, provoque également une usure irrégulière, bien que la surface MIRA soit une surface très dure. Giti, pour son segment, le pneu a bien plus de résistance à l'aquaplaning que les concurrents de biais de piste, vous pouvez fermer la rainure en élargissant la nervure centrale.

Le freinage à sec était extrêmement proche entre le PSS * et le PS4S, le PSS * ayant un avantage presque insignifiant de 0,2 mètre. Étrangement, avec toute la vitesse de la GTR3 en piste, c'est le pire des trois pneus pour le freinage, à près de 2 mètres derrière les pneus Michelin.

Mouiller

Sur le mouillé, l'histoire est restée la même. Le PSS * a été plus lent à diriger avec un équilibre de sous-virage que le GTR3. Pas d'aquaplaning. Vraiment agréable de glisser une fois glissant. Equilibre du sous-virage mais très amusant. Semblable dans l'ensemble à GTR3.

MPS4S - comme dans le sec, meilleure face avant, meilleur virage, meilleure adhérence mais plus de survirage donc plus de travail pour extraire le temps. Le GTR3 était prévisible, stable, pas d'aquaplaning, bon virage, bon équilibre, petit survirage de poussée comme on pouvait s'y attendre. Freinage positif.

Le freinage sur sol mouillé montre où le nouveau pneu a un énorme avantage, avec la PS4S arrêtant le M2 1,6 mètre plus court que le PSS *, avec le GTR3 plus axé sur la piste, 2,5 mètres derrière le SuperSport.

Résultats

1st: Michelin Pilot Sport 4 S

Michelin Pilot Sport 4 S
  • 265/35 R19
Test#Difference%
Dry Braking2nd+0.21 M99.38%
Dry Handling3rd+2.35 s96.75%
Wet Braking1st100%
Wet Handling1st100%
Subj. Comfort3rd+1.5 Points
Très haut niveau de confort, tenue de route dynamique sur sol mouillé, excellente adhérence sur sol sec et mouillé, freinage court sur sol mouillé.
Direction légèrement lente.

Lire les rapports d'essais

2nd: Michelin Pilot Super Sport

Michelin Pilot Super Sport
  • 265/35 R19
Test#Difference%
Dry Braking1st100%
Dry Handling2nd+2.11 s97.07%
Wet Braking2nd+1.65 M94.34%
Wet Handling2nd+0.87 s98.12%
Subj. Comfort1st
Le PSS marqué BMW * est un bon pneu polyvalent qui convient bien au M2. Excellente adhérence à sec.
Niveaux plus élevés de sous-virage sur sol sec et mouillé.

Lire les rapports d'essais

3rd: Giti GitiSport GTR3

Giti GitiSport GTR3
  • 265/35 R19
Test#Difference%
Dry Braking3rd+1.95 M94.57%
Dry Handling1st100%
Wet Braking3rd+4.27 M86.56%
Wet Handling3rd+2.09 s95.61%
Subj. Comfort2nd-1.5 Points
Excellente adhérence sur piste sèche, extrêmement rapide avec une bonne résistance à la chaleur. Adhérence respectable sur sol mouillé pour un pneu piste.
Faible adhérence sur sol mouillé par rapport aux pneus route de ce test. Usure irrégulière.

Lire les rapports d'essais

Tests de pneu similaire




Discussion:

comments powered by Disqus